parcours - Coralie Pilard
parcours

La philosophie m'a appris méthode et rigueur, recherche et écriture.
Les Beaux-Arts m'ont initiée aux différents domaines artistiques et aux techniques actuelles de communication visuelle.

Cet enseignement complet oscillant entre savoirs et savoir-faire a engendré une ouverture d'esprit, ainsi qu'un développement de la personnalité, autant dans son côté créatif que dans l'affirmation de soi.

Nourrie par d'autres regards et d'autres travaux de photographes, par des visites d'expositions ou de musées, et tous les arts où l'image est prise dans son sens le plus large, la pratique photographique s'est enrichie grâce à ces connaissances stockées en mémoire que j'utilise pour essayer de nouveaux cadrages, des positionnements différents, de nouvelles tentatives d'aborder un sujet connu ou non, en y ajoutant imagination et sensibilité personnelles.

Grâce à l'expérience sur le "terrain", l'oeil et l'esprit réagissent plus vite :les gestes, et l'attitude en général deviennent des réflexes. L'événement doit être raconté avec un angle véritable, un parti-pris, faire passer de l'information en se servant des qualités et des défauts intrisèques de l'appareil et du contexte perceptif du reportage. La prise de vue tentera de redonner une émotion ressemblant à celle vécue au moment du déclenchement.

L'acte de photographier nous contraint à tourner autour du sujet, à aller au devant de lui. Autrui nous oblige à lui être attentif pour l'appréhender, et représenter ses gestes, ses expressions. La photographie chasse notre naturel et nous oblige à prendre place dans notre société et à avoir conscience de notre siècle. Une fois ce rapprochement fugace terminé, s'installe une autre communication. Il s'agit de ramener les images dansun contexte professionnel : la rédaction, avec son équipe, sa hiérarchie, son fonctionnement...

Savoir écouter leurs demandes, leurs attentes, tout en gardant un respect des personnes photographiées.



Télécharger
Top